Duelizer : Duel de poemes

Menu Site

Quel est votre poeme prefere ?

Tristesse Du Corps

Petite âme sensible recherche cœur confortable
Pour retrouver joie et complicité, amour et gaieté à partager
Afin d’éliminer haine et rancœur, tristesse et malheur.

Petite flamme, affaiblie, risque de perdre sa vie
Sauf si étincelle apparait pour réchauffer
Afin d’y voir plus clair dans petit cœur de verre.

Petite larme humide dévalant les collines
Recherche un peu de chaleur pour s’éteindre en douceur
Et finir dans une petite main pour s’y laisser mourir.

Petite lèvre desséchée par ce temps délaissé
En quête de ce baiser qui fait tant rêver
Afin de pouvoir retrouver ce sourire effacé.

Septembre

Septembre est vivace
Les vacances se passent
Dans les sombres banlieues basses

Vois nul n’agace
La ville ne se lasse
Amants amours la masse

Les vents de la ville cassent
Pourtant simple en face
Murs et tours les ramassent

Le style classe
Et la jeunesse à la chasse
Fait changer de rang sur place